tumblr_l2si3ricsu1qblvhbo1_500

  La Reine des voix

Nina Simone fut donc une très grande star, pendant une vingtaine d’années : mettons de 1960 à 1980. Festivals,
tournées internationales, enregistrements confirmèrent ce statut que son comportement capricieux n’entama que petit à petit. Des soubresauts de gloire n’effacèrent pas les signes d’un injuste déclin : le monde avait changé de sens.
Il est vrai aussi que sa sensibilité d’écorchée vive (« Si je m’étais écoutée, avoue-t-elle dans un entretien, je serais devenue criminelle.Je serais allée dans le Sud et j’aurais répondu à la violence par la violence,à chaque coup de fusil par un coup de fusil »), ses convictions politiques nourries d’évènements aussi insupportables que l’assassinat de quatre petites filles noires dans une église d’Alabama ou ceux de Martin Luther King et de Malcolm X, l’ont tourmentée au point de se croire persécutée. Elle reconnaissait d’ailleurs elle-même sa paranoïa. Elle finit par ne se trouver bien nulle part, quittant les Etats-Unis tour à tour pour les Barbades, Le Liberia, la Suisse, Paris, Les Pays-bas et enfin le sud de la France. « Je me sentait mieux quand je sentais qu’on avait besoin de moi, dira-t-elle quelques temps avant sa mort, quand je chantais pour aider mon peuple. Ce fut l’essentiel de ma vie : plus important que le piano classique, que la pop, c’était la musique des droits civiques. » Nina Simone est
devenue ce qu’au fond d’elle-même elle rêvait d’être. Ni une pianiste classique, ni une diva de la pop. « Qui suis-je ? se demanda-t-elle un jour avant de répondre : "je suis la réincarnation d’une Reine d’Egypte ». Et pour nous, à coup sûr, l’incarnation de la Reine des voix de la Great Black Music.

MUZIQ

 

0

Hommage Nina Simone

Le 31 octobre prochain sortira un livre de Florent Mazzoleni sur la chanteuse accompagné de deux disques. Nous attendons de connaître le contenu recherché vainement ici et là. La surprise ne devrait être que meilleur, non ?

Un hommage organisé à la Nouvelle-Orléans début novembre ci-contre, parlant volontiers de cette ville et ce de manière régulière sur le blog, j'ai l'impression qu'il en reste toujours quelque chose, non ?

Pour rappel le roman de Gilles Leroy sur la fin de vie de l'artiste en France sorti il y a peu, offre un éclairage interressant. Le lien ci-après démontrant le travail de l'écrivain.

simone

 

http://www.gillesleroy.net/ninaroman.html

nina_simone_-_fodder_on_my_wings

Nina Simone compte parmi les plus grands artistes Noirs américains du XXe siècle. A la croisée du Jazz, du Blues et de la Soul music, elle a su se forger
un nom aujourd’hui mythique, à l’égal des Aretha Franklin, James Brown, Otis
Redding, Ray Charles…
Ce disque est le dernier grand album de la chanteuse.
Enregistrement des Studios Davout d’Yves Chamberland, dont la notoriété fait
désormais partie de l’histoire du disque, Nina Simone y chante en Français et en
Anglais, avec une pulsation rythmique unique, un esprit à la fois Soul et
lyrique, cette fusion unique qui affirme le talent et l'identité de Nina Simone devenue légendaire. (Patrick Frémeaux)

Nina Simone Paris France                                                                 
I sing just to
know that I’m alive
Fodder in her wings
Vous êtes seuls, mais je désire
être avec vous
Il y a un baume à Gilhead
Liberian Calypso
Alone again naturally
I was just a stupid dog to them
Color is a beautiful thing
Le peuple en Suisse
Heaven belongs to you
Thandewye
Stop
They took my hand.


Nina Simone - Fodder on My Wings - Live.at... par kasman1

Nina Simone : Piano, Vocals, Harpichord Shaker, Tambourine, Harmony
- Sydney Thiam : Congas, Bells, Woodblock - Paco Sery : Percussions, Tympani -
Sylvain Marc : Electric Bass, Vocals.

Nina Simone is one of the
greatest Black American artists of the 20th century. With a style set between
Jazz, Blues and Soul, she has become a legend on a par with Aretha Franklin,
James Brown, Otis Redding and Ray Charles. This is the singer’s last notable
album, recorded in the Davout d’Yves Chamberland Studios, famous in the history
of recording.Nina Simone sings in French and English with a unique rhythm,
combining Soul and lyricism, a unique fusion which proves her talent and
identity.

En 1982, la promesse de la chanson de la chanson de Judy Collins s’est réalisée : Nina Simone enregistre en France un disque que Frémeaux & Associés réédite
en CD. Les rythmes sont souvent caribéens, le fantasque Paco Sery
est aux percussions, quelques synthés font leur apparition. Depuis sa version de
Ne me quitte pas en 1965, on sait que la langue de Molière sied bien à celle qui
a choisi son nom de scène en référence à Simone Signoret. Ici, on tient sans
doute l’unique version française du spiritual Balm in Gilead et Vous êtes seul,
mais je désire être avec vous résume avec une maladresse touchante les
tiraillements intérieurs de l’artiste torturée. Ce disque […] dans la
discographie de Nina Simone est cependant peut être l’un des meilleurs de sa
douloureuse fin de carrière.
Julien CRUÉ - SOULBAG

http://issuefractale.canalblog.com/archives/2011/01/29/20252302.html

 

Nina Africa