05 février 2010

A découper

Underdog 1980
Posté par some1 à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 janvier 2010

Paroles musicales...John Coltrane

..." La musique en tant qu'expression du coeur humain ou de l'être humain dans son ensemble, exprime bel et bien ce qui se passe. Je pense qu'elle reflète les choses dans leur globalité, l'ensemble de l'expérience humaine au moment ou elle s'exprime. "... A propos du jazz et de la communauté noire, Coltrane répond à une question sur le fond et non sur la forme/ ..." Cela concerne le musicien en tant qu'individu, appelez-le comme vous voulez, pour quelque raison que vous voulez. Moi, je vois l'artiste. Je... [Lire la suite]
Posté par some1 à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 janvier 2010

Venu de l'espace ?

Posté par some1 à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 janvier 2010

Super Bassiste !!!

Des étoiles filantes brillent au-dessus de nos têtes, des astres baptisé Weldon Irvine, Jimi Hendrix, John Coltrane, Charles Mingus, Miles Davis, Jacques Brel, Claude Nougaro... ont illuminé leur passage sur terre. Jaco Pastorious lumineux, disparaît de manière prématuré en 1987, suite à une méprise. Sa maîtrise l'a rendu par moments inaccessible de ses contemporains, cet anti-héros musical laisse derrière lui une oeuvre qui avec du recul prend toute sa dimension dans l'histoire du jazz...
31 décembre 2009

le mot de la fin...d'année

..."Je suis sorti de l'anonymat avec l'avénement du rock à la Réunion. Le Rock correspondait à quelque chose qui n'était pas conventionnel et exprimait une révolte contre un système amorphe. Je faisais partie du groupe Pop "Décadence". Nous avons foncé dans cette direction. L'expérience de cette musique que nous avons vécue s'accompagnait d'une autre manière de vivre. Ce fut la fuite en avant dans la recherche des sensations psychédéliques. Ma tentative consistait à franchir le mur auquel je me cognais."...... [Lire la suite]
Posté par some1 à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 décembre 2009

Lady Madonna, le fond et les formes...

Une fois la mélodie trouvée, Paul McCartney tenait absolument que cette chanson soit une célébration de la maternité ! En 1986, dans un entretien accordé pour "Musician", il confirma cet hommage aux femmes en se demandant " Comment-font-elles ?  , Comment trouvent-elles le temps de donner le sein à un bébé ? , Où trouvent-elles l'argent pour vivre ? Comment-fait-on toutes ces choses que... [Lire la suite]
Posté par some1 à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 décembre 2009

Mothers Milk

Posté par some1 à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2009

Amour phonographique

L' Amérique est remplie d'histoires du genre évolution ascensionnelle irrésistible, et en se retournant sur la carrière de SYREETA,  on pense à ces espèces de destinées imprévisibles. La sienne a marquée le légendaire label MOTOWN de façon indélébile. Rita Wright, né en 1946 à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Premier signe du destin, ses parents déménagent direction Détroit, à 11ans elle arrive à Motor City. Mais ce n'est pas dans l'industrie automobile qu'elle va être embauchée. A 19ans, elle trouve une place de secrétaire... [Lire la suite]
Posté par some1 à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 décembre 2009

RAVI SHANKAR

ODEON/ EMI 1968 PHOTOS : RECTO / David Farell VERSO / Dhiraj Chawda
Posté par some1 à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 décembre 2009

Paroles musicales...Alain Bashung

..."Je m'interresse à des formes que je n'ais pas déjà abordées ou que j'ai esquissées ou que j'ai loupées. Quand je me noie dans ce genre de décor musical compliqué, je ne me prends pas pour un auteur de symphonie, un musicien classique ou un jazzman. C'est toujours à travers les yeux d'un rocker qui veut simplement étendre un peu son vocabulaire, s'aventurer dans des trucs qu'il n'a pas approchés..." ..."La musique classique, je l'écoutais quand j'étais gamin, presque forcé, parce qu'en Alsace il n'y... [Lire la suite]