19 avril 2021

Ezra

... " la musique commence à s’atrophier quand elle s’éloigne trop de la danse... la poésie commence à s’atrophier quand elle s’éloigne trop de la musique..."
Posté par some1 à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 mars 2021

La Norma

Posté par some1 à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 février 2021

Sang un

Le matin moque ses fleurs en devenant  Après-midi Numéro 8C’était un visage que l’obscurité pouvait tueren un instantun visage aussi facilement blessépar le rire ou la lumière'Nous pensons différemment la nuit'elle m’a dit une foisallongé langoureusementEt elle citait Cocteau'Je sens qu’il y a un ange en moi' disait-elle'que je suis constamment choquée’Puis elle souriait et regardait ailleursallumer une cigarette pour moisoupire et leveret étirersa douce anatomielaisser tomber un bas   Il y a de la... [Lire la suite]
16 février 2021

Mathématiques souterraines

LA VILLE DES IMPASSES  C'est toujours sous une forme parabolique ressentie que cet auteur écrit. Il nous envoie dans le futur afin de percevoir le système racinaire complexe qui va accentuer les clivages et forcément les impasses. De cette verticalité, il souligne les contradictions, de sommets toujours plus hauts et en profondeur des tréfonds ensevelis. De belles prouesses, des personnages hauts en couleurs pour nous emmener dans l'invraisemblance avec un crescendo éclairé qui fait à présent sa marque de fabrique. Notre... [Lire la suite]
23 janvier 2021

A la librairie

https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/emissions/libraria/premier-numero-libraria-ce-vendredi-22-janvier-20h45-ecrivain-italien-alessandro-roma-1915134.html

15 janvier 2021

Textu ailes

Posté par some1 à 01:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 novembre 2020

Regarder les étoiles

  Mère à fils de LANGSTON HUGHES Eh bien, mon fils, je vais vous dire: La vie pour moi n'a pas été un escalier de cristal. Il y avait des points dedans, Et des éclats, Et des planches déchirées, Et des endroits sans tapis au sol - Nu. Mais tout le temps Je suis en train de grimper, Et atteignant les terres, Et tourner les coins, Et parfois aller dans le noir Là où il n'y a pas eu de lumière. Alors mon garçon, ne te retourne pas. Ne t'assois pas sur les marches Parce que tu trouves que... [Lire la suite]