Fela walk

Fela est libre ! Ce 24 avril 1986, la rumeur se répand à la vitesse du son dans les rues de Lagos. Le plus illustre des Nigérians, artiste tumultueux et roi de l’afrobeat, pourfendeur hors pair de la « cleptocratie », vient de passer 20 mois dans les geôles du pouvoir militaire. Une mise sous écrou qui « fait partie de la vie à laquelle j’étais destiné », dira à sa sortie le chantre de l’unité africaine. Le destin d’une idole qui a fait vibrer les peuples à l’unisson.

http://www.humanite.fr/fela-kuti-black-president-603879

dreams