Sur un mur à Berlin, un hommage à Herbie Hancock (?), nul ne sait à part l'auteur de ce collage et son entourage, cela nous donne l'occasion de l'évoquer, il en restera toujours quelque chose...

Berlin

Herbie Hancock & Tony Williams


C’est dans sa petite vingtaine qu’il pousse avec beaucoup d’assurance la porte du label Blue Note et y sort en 1963 son premier album solo (‘Takin’ Off), sur lequel se trouve déjà le classique ‘Watermelon Man’. La même année, Hancock rejoint le Miles David Quintet, avec lequel il enregistre dans les cinq ans des classiques de jazz du calibre de ‘Sourcerer’, ‘ESP’ et ‘Nefertiti’. A partir de là, sa cote n’a évidemment fait que monter, d’autant qu’il joue ensuite sur ‘Bitches Brew’, le chef d’œuvre absolu de Miles Davis, sort des albums solo à très gros succès et se met aussi à composer des bandes originales de films et de séries télé. Dans les années '70, Hancock s’ingénie à innover le genre tout en rendant le jazz moins élitiste et plus accessible aux radios: avec son groupe Headhunters, il mélange funk, jazz, soul et même musique électronique.

Il poursuit également une carrière de producteur et de musicien à la pointe, en lançant notamment le tout jeune Wynton Marsalis. Enregistré avec Bill Laswell, ‘Future Shock’ est à nouveau un énorme succès commercial, de même que le single ‘Rock It’ (un Grammy Award). Hancock remporte également un Oscar pour la musique du film ‘Round Midnight’. ‘Possibilities’, son projet le plus récent réunit les talents d’Annie Lennox, Sting, Christina Aguilera et Joss Stone et place une fois de plus Hancock là où il excelle: à l’écoute des musiques les plus actuelles!

TONY WILLIAMS
Né à Chicago, il grandit à Boston. Il commence à jouer de la batterie dans le groupe de son père. Adolescent, il fait le beuf avec le groupe d'Art Blakey, et celui de Max Roach. En 1963, il est engagé par Miles Davis et reste dans son groupe jusqu'en 1969. Il travaille aussi avec Herbie Hancock, Eric Dolphy, Cecil Taylor, John Coltrane... En 1969, il forme le groupe Lifetime avec John McLaughlin, jusqu'à ce que ce dernier crée le Mahavishnu Orchestra. En 1975, après avoir joué avec Stan Getz, enregistré avec Bill Evans... il reforme Lifetime avec Alan Pasqua, Allan Holdsworth et Tony Newton. Il travaille aussi avec Gil Evans, McCoy Tyner, Sonny Rollins... En 1976, il fait partie de VSOP [Herbie Hancock], puis poursuit sa carrière avec de nombreux musiciens: Hank Jones, Stanley Clarke, Herbie Hancock, John McLaughlin..."

Herbie Hancock-Rockit