Mont%20De%20Marsan%201977a

MarsanLucie Robin prépare un documentaire sur le Rock Landais et l'histoire musicale de la région !

En 1977, elle n'était pas encore née. Et avant juin dernier, la Dacquoise Lucie Robin ignorait qu'un jour Police, Clash et Little Bob Story avaient foulé le sol montois. Le festival européen de punk rock, c'est pourtant l'événement que la jeune réalisatrice a pris comme point de départ du documentaire qu'elle prépare. Trente minutes d'images pour retracer autant d'années d'histoire du rock dans le département, le pari est osé.

250_004

250_001

« Quand Landes Musiques amplifiées m'a proposé le projet, j'ai passé quelques heures à décortiquer l'histoire et j'ai écrit une trame afin de ne pas partir dans tous les sens. »

punkfest

PAR254256De la scène rock landaise, Lucie Robin ne connaissait que des bribes. Des visages croisés alors qu'elle était en charge de la culture pour la chaîne Alegria. Une goutte d'eau dans cet océan musical plus vaste qu'elle ne l'imaginait. Comme la jeune femme aime « raconter les histoires à travers les gens », LMA lui a confié une liste de noms musclée, quelques numéros avant de la jeter dans le grand bain. Elle a Carte blanche...

Au milieu des canards

Pendant quatre mois, la réalisatrice a filmé les rockers landais. Anciens et actuels. Mené fin août, le projet de disque pour lequel la nouvelle scène reprend des titres de l'ancienne  a été une aubaine. « Je m'en suis servie comme passerelle pour retourner dans le passé. » Lucie Robin a amassé des dizaines d'heures de rushes parfois ponctuées de moments d'émotion. « Pour certains, c'est difficile de se souvenir. Il y a des personnes qui ne sont plus là, de la nostalgie… » Elle a aussi glané des anecdotes savoureuses. « J'ai notamment rencontré Mario Gachis, aujourd'hui responsable de musiques actuelles à Tarnos. Il a vécu 1977. À l'époque, avec son pote Patrick Mathios, ils formaient un groupe… dont le nom ne valait que pour la soirée.

À chaque bal, ils en créaient un nouveau. »

Quant aux gascons de The Inspector Cluzo, fers de lance de la scène actuelle, ils l'ont accueillie chez eux. « Je les ai filmés au milieu de leurs canards. C'était totalement décalé. »

Dans son « rockumentaire » - qui pour l'heure n'a pas de nom définitif -, Lucie Robin redore aussi le blason du rock landais, plus discret que son grand frère bordelais. « C'est vrai que quand on parle de musique dans les Landes, on pense toujours aux bandas, aux cuivres. Mais le rock a sa place et depuis longtemps. La transmission fonctionne très bien. » La meilleure preuve, c'est Christophe Séguettes, ancien chanteur de Jumper Lace, groupe de hard rockers montois des années 90, que la réalisatrice a rencontré. Trente ans plus tard, malgré les rides, les tatouages et l'envie sont toujours là. « Avec de jeunes musiciens et un membre original, il envisage de relancer le groupe. » Ou quand rockers passés et présents parlent d'avenir.

 

863488_21745352_460x306

 Lucie Robin a notamment tourné « Voir ailleurs qui je suis » sur le voyage à Cuba d'ados de l'hôpital de jour de Mont-de-Marsan et « L'Odyssée d'un rêve » sur la traversée de l'Atlantique des paddleboardeuses Stéphanie Geyer-Barneix, Alexandra Lux et Flora Manciet en 2009. Son documentaire sur le rock landais devrait être diffusé courant 2013.

 


 

" Votre serviteur est passé aussi dans cette ville pour un festival d'une autre

tatfestival

nature. Autre époque, autres moeurs, mais toujours dans un contexte musical..."

 

imagesCA83R6CP