compay-segundo-3jpgJ'ai été un rouleur de cigares...

..." Je m'en délecte, comme d'autres se détendent en regardant un aquarium. Depuis l'âge de quatorze ans, c'est à dire l'époque où pour aider ma famille, je commençais à travailler comme tabaquero, rouleur de cigares. Quand tu fabriques du cigare, tu dois en fumer, sinon, tu n'as aucune idée de ce que tu fais. C'est très important. Ce métier, je l'ais exercé jusqu'à la retraite. très tôt tout en travaillant à la manufacture de Santiago, j'ai commencé a fréquenter le monde des chanteurs trovadores. A un moment j'ai quand même laissé tomber le travail du cigare pour me consacrer à la musique. Je l'ais repris à la manufacture H.Upmann de la Havane lorqu'avec Lorenzo Hierrezuelo on décida d'arrêter notre duo Los Compadres, crée en 1948. Les gens apprécié beaucoup mon doigté. Certains clients ne voulaient que des cigares roulés par moi. Jusqu'au Brésil même, ou ils étaient importés pas un business man espagnol que j'avais connu à Cuba. Il n'y a pas longtemps, ses enfants m'ont envoyé un fax pour me dire que leur père avait beaucoup parlé de moi, à la fois en tant que musicien et en tant que fabricant de cigares; L'an prochain, je vais peut être y aller pour mes 90ans."...

(paroles prononcées au printemps de l'année 1997)

COMPAY SEGUNDO (1907-2003), musicien et chanteur du "Son" traditionnel cubain,compay pour lui la "Salsa" c'était beaucoup de bruit pour faire gigoter les jeunes, selon lui une musique qui manque terriblement de coeur, l'inverse de son oeuvre.

ginies_michel-serge_gainsbourg_et_jane_birkin_aux_c~OM2b6300~10010_20071119_11230_98