ban_dreadzone2

4eme_dimension

Nous sommes le 2 octobre 1959 (et oui 51 ans déjà, ) lorsque que le public américain découvre l’une des annonces mystérieuses d’un nouveau programme proposé par un certain Rod Serling (NB : il est à noter qu’il n’y a pas de message d’introduction standard à la série. Rod Serling s’amusait à toujours en changer un mot ou une phrase. Donc inutile de vouloir impressionner votre entourage en récitant le gimmick introductif, utiliser plutôt celui de "Au-delà du réel")

Sous des aspects fantastiques, "Twilight Zone" raconte des histoires d’individus confrontés à leurs angoisses, leurs peurs et leurs désillusions, sans omettre d’évoquer également leurs espoirs. "La quatrième dimension" est essentiellement axée sur l’être humain en tant qu’individu, ce qui la différencie de "Outer Limits" qui exploite plutôt les peurs collectives de la société américaine des années 60.

Humour conjugué à des histoires très imaginatives aux chutes souvent très inattendues, qu’elles soient optimistes ou pessimistes. Dès la première saison, elle explose les records d’audience avec plus de 20 millions de téléspectateurs et récolte de nombreuses récompenses. Si "Twilight Zone" est avant tout la création de Rod Serling, il assurera également l’écriture de nombreux scénarios ainsi que le rôle du présentateur. Il s’entoure d’une équipe technique de premier ordre : à l’écriture, on retrouve des écrivains et de grands scénaristes comme Charles Beaumont, Richard Matheson, Ray Bradbury, Earl Hamner Jr .... Des réalisateurs confirmés ou en devenir viendront se plier à l’exercice comme Don Siegel, Richard Donner, Robert Stevens, Jacques Tourneur ou Robert Parish ainsi qu’une impressionnante galerie d’acteurs : W.Shatner, L. Nimoy, G. Takei, D. Stokwell, M. Landau, B. Morse, R. Basehart, R. Martin, P.Mac Nee, T. Savalas, A. Moorehead, D. York, E. Montgomery, P. Falk, R. Mc Dowall, R. Howard R. Redford, R. Duvall, C. Bronson, A. Francis,D. Pleasence, L. Marvin, D. Hopper, B. Meredith, M. Rooney, C. Robertson, M. Balsam, V. Miles, L. Van Cleef, B. Keaton, D. Mc Clure...

10 ans après le décès de son créateur en 1975 et le film-hommage réalisé par l’association Steven Spielberg, John Landis, Joe Dante et George Miller, Philip DeGuerre tente, en 1985, d’installer une version modernisée de la série. Malgré la grande qualité des scénarios (dont ceux de Joe M. Straczinski, le créateur de Babylon 5) et de la réalisation aux effets spéciaux remarquables, la 13ème Dimension ne connaîtra que 35 épisodes.

La série originale comprend donc 5 saisons s’étalant de 1959 à 1964 dont la première, composée de 36 épisodes est actuellement diffusée sur Série-Club qui j’espère nous fera le bonheur de ne pas s’arrêter en si bon chemin.

La quatrième saison, inédite en France, marque le début du déclin de la série après une tentative de "re-dimensionnement" au format de "Outer limits/Au -delà du réel" la série concurrente de la NBC.

Malgré un retour, pour la 5ème saison, au format initial, "La quatrième dimension" ne retrouvera malheureusement jamais ses marques.

Françoise Mahieu & Bruno Paul

R_528039_1130707962

DISCOGRAPHIE DREADZONE

  • 360° (1993)

  • Performance (1994)

  • Second Light 1995)

  • Biological Radio (#45 in 1997)

  • Sound (2001)

  • The Radio One Sessions (2001)

  • Once Upon a Time (2005)

  • Live at Sunrise (2006)

  • Eye on the Horizon (2010)