Metheny0001

Photo Guy Le Querrec

Le voyage comme vision de la musique

..." Prenez MILES DAVIS. Presque tout, dans son oeuvre, est de l'ordre du "voyage". Et ce n'est pas une affaire de forme, de structure. encore une fois, c'est la même chose pour le mot swing ou le mot blues. Pour moi ces notions ne recouvrent pas des styles. Le swing c'est ce qui survient "entre" les notes", cela traduit la manière dont une personnalité se manifeste à travers le son et le temps. et quand j'évoque le temps, je pense aussi bien à la plus infime division de la seconde, qu'à une durée plus longue, qui s'étale sur une vie entière. J'essaie de rentrer en "résonnance" avec tout ce que j'ai appris, et observé, en tant que musicien mais aussi comme être humain, et de le communiquer à autrui. Cela peut prendre des formes très différentes, depuis la musique musique symphonique jusqu'au groove. L'important est de raconter une histoire, de prendre une idée et de l'amener ailleurs, et d'être en mesure de le faire percevoir. J'admire et je comprends la logique de certains compositeurs, de certains musiciens, mais je ne ressens rien d'autre que la syntaxe de la musique pour elle-même. Je suis conscient de m'engager là sur un terrain dangereux, car cela signifie que certains sont plus à même de communiquer, et je sais bien que d'aucuns parviennent à cela avec certains types de public. La beauté est dans l'oeil de celui qui regarde...Pourtant, je pense qu'on peut estimer une certaine qualité dans le dévellopent des idées, et cela n'a rien avoir avec le genre de musique, qu'il s'agisse de NIRVANA ou de SCHÖNBERG ne change rien ! J'ai besoin, moi, de sentir une inscription dans la durée. Mon objectif serait idéalement, de décrire un arc, depuis mon premier disque jusqu'à mon dernier. c'est comme cela que je vois le parcours de WES MONTGOMERY, celui de STEVIE WONDER, et celui de MILES DAVIS, evidemment. dessiner cette grande arche, et faire en sorte que le public en aie conscience."...

Pochette_Metheny0001

Pat_Metheny_Pat_Metheny_351067

Patrick Bruce "Pat" METHENY

Guitariste américain, né le 12 août 1954 à Lee's Summit dans le Missouri.

Il s'interresse très tôt à la musique. son frère Mike (trompettiste), de cinq ans son ainé, lui apporte des disques de Miles Davis : c'est le choc ! il a onze ans. Puis c'est la découverte, au hasard d'un bac de disques soldés, d'Ornette Coleman. il joue de la trompette au lycée (il l'étudie depuis l'âge de huit ans), puis du cor, et ne touche à la guitare qu'a treize ans, quand la pose d'un appareil dentaire l'oblige a changer d'instrument. en 1968, une bourse offerte par le magazine "Down Beat" lui permet de particper à un stage estival avec attila zoller. Il se passionne pour Wes Montgomery, Jim Hall, Kenny Burrell, dont il écoute et décortique les solos. il joue bientôt dans des clubs de Kansas City. c'est l'époque où il est influencé par des musiciens locaux, Gary Sivils et Tommy Ruskin.

pat_20metheny_2013

Zoller le convainc de faire un tour à New-York. Il entend Jim Hall, Freddie Hubbard...Cette expérience le décide : il sera jazzman !

pat_20metheny_2015